« Il se met à me recoudre à vif… », « Arrêter de crier, ça ne fait pas si mal ! », « Fermez votre gueule et poussez ! », « Votre bébé est mort à cause de vous, alors écartez les cuisses et fermez-la » « Nouveau coup de ciseaux dans le vagin… je hurle… » Autant de témoignages choquants… Marine en reçoit tous les jours. Après avoir elle-même expérimenté des violences obstétricales et gynécologiques, elle découvre à travers son compte Instagram qu’elle crée en réaction à son expérience que ces pratiques sont malheureusement beaucoup plus courantes qu’on ne peut le penser, en France, au XXIe siècle. Dans cet ouvrage nécessaire, elle dénonce ces pratiques pour éveiller les consciences, sensibiliser le corps médical et soutenir les victimes ; ce ne sont pas des cas isolés et cette situation grave est intolérable. Libérer la parole sur les VOG, un sujet si peu abordé et traité, c’est redonner du pouvoir aux femmes qui se sentent violées et impuissantes. 

16,00